Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background

Kea est une petite île des Cyclades qui a été connu du monde moderne lorsque le frère du Titanic, le Britannica, a coulé au large de ses côtes en 1916.
L’île en elle-même est un charmant petit coin de paradis, et est encore un lieu authentique à visiter.
L’île, montagneuse, est découpée en 2 vallées verdoyantes plantées d’oliviers, de vignes, d’arbres fruitiers et de cyprès. La plus haute montagne, Profitis Elias, culmine à 568 mètres.

Il y a quelques tavernes et cafés, et le rythme de la vie est lent et confortable. Kea est une excellente alternative pour ceux qui veulent s’éloigner des îles bondées.
Les habitants de l’île vivent essentiellement de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche.
Kea était autrefois appelée « l’île de l’eau », Ydroussa, et on pense que le nom est lié aux nymphes, qui vivaient ici selon la mythologie Grecque. L’île était si belle que les dieux, jaloux, envoyèrent un lion pour ravager les terres et persécuter les nymphes. Les nymphes fuirent, et l’île s’assécha. Keos, demanda alors de l’aide au fils d’Apollon, Aristeus , qui construisit un temple en hommage à Zeus (la plus haute divinité), qui envoya la pluie. Cet hommage lui plu , et les nymphes et les eaux furent de retour, et donnèrent Kea une terre fertile et de bonnes récoltes

Si vous recherchez une ile avec peu de touristes en période estivale, alors Kea est faite pour vous.
Lorsque vous débarquerez sur le port de Korissia, vous réaliserez à quel point on est loin de l’ambiance survoltée de Mykonos, Kos ou Santorin. Si vous recherchez des vacances paisibles, loin de la foule, il n’y a aucun doute, Kea vous séduira. Toute proche du continent, elle attire principalement des Grecs et surtout des Athéniens, plus ou moins célèbres, qui y ont construit d’élégantes villas et de grands moulins de pierre.
Le principal port de l’île (Korissia) s’étend le long de la mer. Il est considéré comme l’un des ports naturels les plus sûrs de la Méditerranée.

En 1930, un magnifique kouros (statue archaïque grecque représentant un jeune homme nu) de grande taille fut découvert à la base de la colline d’Aghia Triada. Aujourd’hui il est exposé au musée archéologique d’Athènes. Le port de Kea se distingue par ses maisons aux toits de tuiles rouges.

A voir
A faire
A propos de Kea